Guide d'achat

Bien choisir

mon sommier

Quel sommier choisir pour un soutien idéal ?

Le choix d’un sommier n’est pas à prendre à la légère puisqu’il absorbe 1/3 de la pression exercée par votre corps sur la literie. Au-delà de votre confort, choisir un sommier bien adapté à vos besoins vous permettra d’allonger la durée de vie de votre matelas. Posez vous les six bonnes questions pour que choix de sommier ne rime plus avec anxiété !

Question 1 : quand renouveler mon sommier ?

Nous vous conseillons de renouveler votre sommier à chaque fois que vous changez de matelas, soit tous les 8 à 10 ans. Un sommier usé limitera les bienfaits d’un nouveau matelas.

Question 2 : quel type de sommier choisir ?

Le bon sommier doit surtout être ajusté à votre matelas. Il existe deux grands types de sommiers : à ressorts ou à lattes.

- Les sommiers à ressorts : plus moelleux, ils sont recommandés si vous possédez un matelas à ressorts.
- Les sommiers à lattes rigides : plus aérés et plus fermes, ils sont parfaits pour tous les types de matelas.
- Les sommiers à lattes souples : aérés et permettant d’assouplir le soutien de votre matelas, ils sont adaptés aux matelas mousse et latex. Si vous avez des problèmes de dos, optez pour des lattes souples avec curseurs de fermeté réglables qui vous permettrons d’ajuster la fermeté du soutien à votre poids et de renforcer la zone lombaire.

Question 3 : quel niveau de fermeté choisir ?

Oubliez l’idée préconçue selon laquelle un sommier très ferme est synonyme d’une bonne nuit de sommeil ! Votre sommier doit avant tout correspondre à vos besoins anatomiques. Pour faciliter votre choix, nos experts ont classé tous nos sommiers selon 3 niveaux de soutien (d’équilibré à très ferme). Dans le cas d’un lit deux places, prenez en compte la morphologie de la personne la plus lourde.

Question 4 : vous souhaitez allonger la durée de vie de votre matelas ?

Choisissez un sommier tapissier. Le sommier sera recouvert d’un coutil qui allongera sa durée de vie en empêchant les frottements. Cependant, nous vous déconseillons cette option si vous avez des problèmes de transpiration car cette couche supplémentaire limite l’aération du matelas.

Question 5 : vous êtes allergique ou maniaque du ménage ?

Choisissez un sommier équipé d’une toile anti poussière. Cette dernière limitera le développement de la poussière, des acariens et des bactéries. Si vous aspirez régulièrement votre matelas, choisissez un sommier muni d’un système anti dérapant qui vous facilitera l’aspiration du matelas.

Question 6 : Peux-t-on allier confort et gain de place ?

Vous manquez de place dans votre chambre et vous souhaitez utilisez l’espace entre votre sommier et le sol comme rangement ? Choisissez un sommier équipé de rangement (caisson ou tiroirs) ou muni d’un couchage d’appoint (lit gigogne).

Nos autres guides literie

Besoin de conseils concernant votre literie ? Consultez nos autres guides d'achat : matelas, literie de relaxation, oreiller et couette.