Choisir son congélateur, les critères - Guide d'achat

Guide d'achat

Bien choisir

son congélateur

Rayon congélation

A chacun ses besoins, à chacun son congélateur.

Quelque soit vos habitudes de consommation et votre mode de vie, le congélateur devient vite un indispensable en cuisine. Famille nombreuse ? Faites le plein de produits surgelés pour avoir toujours sous la main de quoi préparez les repas du soir pour toute la famille.
Cordon-bleu ? Doublez les quantités et congelez les restes pour la semaine.

Vous avez un jardin ? Génial ! Vous allez pouvoir stocker les fruits et légumes de votre potager et profiter ainsi toute l’année de vos productions. A vous, framboises sucrées, tomates bien mûres, haricots verts croquants, herbes aromatiques.

Vous souhaitez congeler des produits frais et pas uniquement conserver des plats déjà surgelés ? Alors, mieux vaut choisir un appareil avec un pouvoir de congélation élevé qui sera plus efficace. Cette mesure indique le poids de viande rouge (aliment le plus difficile à congeler) que votre appareil peut congeler à -18°C en moins de 24 heures.

Congélateur armoire ou congélateur coffre ?

Tout dépend de la place dont vous disposez chez vous. Quelques critères à prendre en compte au moment de faire votre choix.

Congélateur armoire : dans une cuisine.

Le congélateur armoire (200 à 300 l en moyenne) trouve naturellement sa place dans la cuisine. Pratiques, ces modèles disposent de nombreux compartiments et tiroirs pour faciliter le rangement de tous vos surgelés. Un bac pour les légumes, un deuxième pour les plats cuisinés, un autre pour les crèmes glacées…Tout est bien rangé !

Congélateur coffre : dans un cellier.

Plus imposant, le congélateur coffre s’installe idéalement dans un cellier ou une cave. Disposant d’une capacité de stockage souvent plus importante que le congélateur armoire (300l en moyenne), il est parfait pour congeler de grosses pièces de viande, type gibier. Et pas besoin de ranger en vrac. Les modèles actuels possèdent plusieurs paniers pour mieux compartimenter l’intérieur.

Congélateur froid statique ou froid ventilé ?

Congélateur à froid statique : la solution petit prix. Le froid statique laisse l'air circuler librement dans l’appareil. L’air chaud, plus léger, monte tandis que l'air froid, plus lourd, descend. Mieux vaut donc placer les aliments que vous souhaitez congeler en bas de votre appareil et ranger en haut des produits déjà surgelés. A noter : ces modèles sont moins chers à l’achat que ceux équipés de la technologie No Frost.

Congélateur à froid ventilé : fini la corvée de dégivrage.

Avec le froid ventilé (ou No Frost), vous avez tout à y gagner ! Star de la congélation, il permet une descente en température très rapide et permet donc de mieux congeler les aliments volumineux qu’avec un appareil à froid statique. Autre avantage (non négligeable) : il s'agit d’air froid non humide, propulsé uniformément dans tout le congélateur. Sans humidité, il n'y a donc plus de formation de givre.

Je fais des économies d’énergie.

Je choisis un congélateur A+ ou A++ : avec le réfrigérateur, le congélateur est le seul appareil électroménager à fonctionner 365 jours par an, 24h/24. Mieux vaut donc opter pour un appareil pas trop gourmand en énergie ! Pour réduire vos factures d’électricité, optez pour un congélateur A+ ou même A++. C’est jusqu’à 37% d’économies supplémentaires par rapport à un appareil de la classe A.

Je dégivre mon appareil: pensez à dégivrer régulièrement votre congélateur, car au-delà de 3 mm de givre, votre appareil consomme jusqu’à 30% de plus ! Encore mieux, préférez un congélateur équipé de la technologie froid ventilé ou No Frost, qui vous évite la corvée de dégivrage.

Je pense isolation : autre critère important à prendre en compte : l’épaisseur des parois de votre appareil. On parle de super-isolation à partir de 8 cm. Résultat : 50 à 70% d’économie d’électricité et une autonomie accrue en cas de coupure de courant accidentelle (jusqu’à 40 heures pour un congélateur armoire, 65 heures pour un congélateur coffre).



A lire également :

- Frigo à froid statique, brassé ou ventilé ? Quelle technologie privilégier ?

- Sorbetière ou turbine à glace, comment choisir ?

- Quelles différences entre une cave à vin de vieillissement et une cave à vin de service ?