Guide d'achat

Bien choisir

mon aspirateur

L’étiquette énergie pour mieux vous guider.

Attendue de longue date, l’étiquette énergie dédiée aux aspirateurs est devenue obligatoire depuis 2014. Finie la course à la toute puissance et place à la transparence ! Cette étiquette permet de connaître l'efficacité globale de l’appareil en un coup d’œil. Décryptage de ce nouvel affichage pour vous aider à bien la comprendre.

1) L’efficacité énergétique (de A pour les plus efficaces à G pour les moins bons appareils)

La classe d’efficacité énergétique est déterminée en fonction de 2 paramètres : la consommation d’énergie de l’aspirateur et l'efficacité de dépoussiérage. Cette caractéristique permet déjà de se faire une bonne idée des performances offertes par l’appareil.

2) Qualité de filtration (de A à G)

L’indice est établi selon le niveau de la qualité de l’air en sortie de l’aspirateur. Moins l’air est concentré en particules plus l’indice tend vers le A. Ce paramètre est un élément indispensable à prendre en compte si vous avez des personnes fragiles à la maison (asthmatiques et personnes allergiques notamment…).

3) et 6) Efficacité de dépoussiérage sur sol lisse et moquette (de A à G)

L’efficacité de dépoussiérage est définie selon le type de sols et le nombre de passages nécessaires pour faire disparaître toute trace de poussière et autres impuretés.

4) Consommation énergétique annuelle moyenne (en kW/h)

Cette valeur est exprimée en kW/h. Elle est calculée sur la base d’une utilisation durant 1h par semaine pour une surface de 87m².

5) Niveau sonore (en dB)

Enfin, l’indication du niveau sonore permet de connaître le bruit engendré par l’utilisation de l’aspirateur à plein régime.

Pour rappel, une baisse de 3 dB équivaut à une nuisance sonore divisée par 2.

< Aspirateurs robots, balais et à mains

A consultez également :

- Comment choisir sa centrale vapeur ? Les 4 critères clé.